AMELIORER LE RENDEMENT2018-02-05T16:04:08+00:00
La suralimentation

La suralimentation permet d’augmenter la pression dans le cylindre en augmentant la quantité de mélange admis lors de chaque cycle.

Le procédé le plus courant est celui du turbocompresseur. Il s’agit d’une turbine couplée au circuit d’échappement et d’un compresseur couplé au circuit d’admission.  Le turbo est composé de deux hélices et d’un rotor. Les gaz d’échappement entrainent la rotation de l’hélice de la turbine. Celle-ci augmente le débit d’air dans le circuit d’admission, augmentant ainsi la quantité de mélange dans le cylindre et donc la puissance du moteur lors des phases d’accélérations.

L’injection électronique

L’injection électronique équipe la quasi totalité des véhicules commercialisés actuellement.

Un calculateur électronique gère entièrement l’admission, permettant ainsi un dosage précis du carburant et de l’air. Le mélange théoriquement idéal est de 14,7 parts d’air pour une part de carburant. En réalité, la combustion est réalisée pour 18 parts d’air. Ainsi, la combustion est optimisée et le rendement est amélioré.